Archive for Incontournables

Furoshiki

Je suis littéralement tombée en amour avec les furoshiki! Si vous ne connaissez pas, il faut que vous lisiez cet article!

Un furoshiki est carrément un grand carré de tissus que l’on noue de la forme dont on a besoin pour faire un sac ou emballer un cadeau. Je ne sais pas combien de possibilités il existe, mais je ne vois pas de limite! Son origine est japonaise et d’ailleurs les japonais prononcent « fourochki ».

Premièrement, je suis tombée sur ce vidéo où on voit comment faire différents types de sac. J’ai tout de suite été emballée par l’idée et je me suis dit qu’il m’en fallait à tout prix un! J’ai aussi fait plein de recherches pour en apprendre plus. Je suis tombée sur ce diagramme :

Différents types de furoshiki

Différents types de furoshiki

Quand j’ai vu ça, je me suis dit que j’emballerais tous mes cadeaux comme ça dorénavant, comme cette blogeuse l’a joliment fait. Par contre, en allant au magasin de tissus, je me suis rendue compte que c’était pas mal cher du tissus, et que j’allais accumuler les furoshiki petit à petit finalement… :o)

Par la suite, j’ai fait la découverte de vieux foulards carrés à un dollar chaque à ma friperie. J’ai pris les trois que j’ai trouvé… et je me suis amusée! ;o)

Voici un vidéo pour mieux comprendre quelques unes des techniques présentes sur ce diagramme ainsi que les explications sur ce site. Ce n’est pas toujours évident pour les débutants (j’ai essayé!). Par contre les sacs à bandoulière comme sur le premier vidéo sont très faciles à faire et restent mon coup de coeur!

Si vous n’avez toujours pas compris le principe, la beauté de la chose, c’est que l’on peut faire toutes ces techniques avec le même furochiki, on ne coud rien, on fait et défait seulement des noeuds. Ce qui fait que les furoshiki sont réutilisable à volonté. Quand on est tanné de notre sac, on en fait un autre modèle, et voilà!

J’aime bien aussi le fait que si on utilisait du tissus au lieu du papier d’emballage pour les cadeaux, on réduirait tellement le gaspillage! Vous pouvez même emballer un cadeau dans un furoshiki et ensuite cette personne aura, en plus du cadeau, un superbe sac!

On peut faire un furoshiki avec pas mal n’importe quel tissus carré de n’importe quelle grandeur, c’est encore un autre avantage! On peut même en faire sans couture en découpant les bords du carré avec des ciseaux dentellés! Vraiment, je ne vois aucune raison pour ne pas les faire soi-même!

J’espère que vous aimerez les furoshiki autant que moi et si jamais vous lui trouvez des inconvénients, dites-le-moi, car je n’en vois pas!

Comments (2) »

Testez vos produits corporels 101

C’est un truc dont j’ai oublié de vous parlez dans mon premier billet, j’ai découvert une manière simple de tester les produits corporels que j’utilise pour savoir s’ils sont cancérigènes ou perturbateurs endocriniens.

Je savais déjà que certains ingrédients n’étaient pas très bons pour la santé et ont même été bannis en Europe, mais il faut littéralement un bac en chimie pour savoir lequel, ce que je n’ai pas. Donc, si vous êtes comme moi, vous n’avez qu’à aller sur Skin Deep.

C’est une base de données qui contient la plupart des cosmétiques et produits pour le corps que nous utilisons, comme la pâte à dent, le shampooing, la crème solaire, etc. On trouve les produits en entrant la marque dans le champ de recherche, et Skin Deep nous affiche la « note » de ce produit, 0 étant un risque faible et 10, un très grand risque. On peut aussi entrer un ingrédient pour avoir la note de celui-ci ou s’inscrire gratuitement pour pouvoir construire un rapport sur un produit qui n’est pas dans la base de donnée, et ainsi avoir sa note. On peut aussi, si on est inscrit, mettre ses produits dans ses favoris et ainsi toujours avoir la liste de nos produits à portée de main.

C’est ce que j’ai fait, j’ai mis tous les produits que moi et mon chum utilisons dans mes favoris et j’ai créé tous les rapports des produits que Skin Deep ne connaissait pas. Je suis rendue à 30 produits! C’est fou comme on en utilise sans s’en rendre compte! Maintenant, j’essaie de ne plus racheter ceux que je trouve trop risqués, et surtout, je suis devenue meilleure pour savoir quels ingrédients sont les pires, comme par exemple les parabènes.

On peut aussi s’amuser à regarder les produits les mieux cotés d’une catégorie, mais malheureusement, il ne sont pas tous disponibles au Québec… quoique j’étais étonnée de reconnaître des marques américaines bien cotée sur Skin Deep au rayon des produits naturels d’une grosse épicerie!

Le seul problème que je vois à Skin Deep, c’est qu’il est en anglais, mais bon, toutes nos étiquettes sont bilingues alors on retrouve tout ce qu’on a besoin sur la bouteille et puis une note de 0 à 10 avec un indicateur de couleur verte entre 0 et 2, jaune entre 3 et 6 et rouge entre 7 et 10, ça dit ce que ça veut dire! Mais si vous avez des difficultés, ça va me faire plaisir de vous aider!

J’aime tellement que j’en veux un pour les ingrédients alimentaires! ;o) Qui sait… peut-être un jour…

Leave a comment »