Serviettes hygiéniques lavables : la conclusion

Après maintenant 4 ans, j’ai décidé que j’avais assez d’expérience pour vous offrir mes conclusions.

Étant donné qu’après tout ce temps, la plupart des marques de serviettes auront changé leur design ou fermé leurs portes, je ne considère pas vraiment utile de détailler comment chaque serviette a tenu la route. Je dois quand même mentionner qu’après 2 ans, 100% de celles qui sont faites en tissus naturel ont percé ou sont tombées en lambeaux et que celle faite en tissus synthétique a tenu la route mais a très considérablement perdu de son absorption. Donc, les promesses de durer 5 ou 10 ans me semblent bien illusoires. J’ai tenté de respecter le plus possible les instructions du fabricant et j’ai même redoublé de précautions après avoir reçu une nouvelle serviette de remplacement gratuite en pensant que j’étais en faute, mais elle a également percé et ce, assez vite. J’ai également tenté de trouver réponse à mon problème d’absorption sur les sites de couches lavable mais sans grand succès.

Donc, quelle est ma solution? Je fabrique maintenant mes serviettes moi-même! C’est surtout pour des raisons économiques parce que ca fini par être cher d’acheter des nouvelles serviettes à tous les ans. Mais ça a quand même l’avantage qu’elle sont fabriquées à 100% de matières récupérées (vieux vêtements), n’ont pas besoin d’être transportées jusque chez moi et sont parfaitement adaptée à mes besoins en plus de ne pas me coûter un sou. Pour l’instant, après un an, elles n’ont pas l’air de vouloir trouer du tout.

IMG_0053IMG_0058

Ce ne sont pas des photos prises après un an!

C’est vraiment très facile à faire. Mes talents de couturière sont très limités et je n’ai pas de machine à coudre. Franchement, si je suis capable, n’importe qui peut faire de même. Ça prend juste un peu de patience. ;o)

Publicités

9 Réponses so far »

  1. 1

    Isabelle said,

    Bonjour,
    je viens de découvrir votre blog et je le trouve très bien fait mais j’ai subitement un coup au moral…. On fait attention a beaucoup de choses notamment les plastiques et là tout de suite j’ai l’impression d’avoir presque tout faut…..Je savais que bcp de produit toxique se libéraient dans l’air, mais le tapis de touche, les matelas, etc…je n’y avais pas pensé :-( Coté cuisine, rien de neuf mais je n’arrive pas à passer des heure à chercher le bon produit, c’est déjà tellement contraignant « les courses ».
    Merci pour ce blog que je vais mettre dans mes favoris et continuer de découvrir.

    • 2

      Coccinelle écolo said,

      Merci pour votre gentil commentaire! Je dois dire que j’ai l’aide de mon nez fin pour repérer les méchantes odeurs… :)

  2. 3

    Angel said,

    Bonsoir, j’ai lu avec intérêt vos commentaires sur les serviettes hygièniques lavables. Après quelques achats, non satisfaisants, trop épaisses, trop longues, je souhaite me lancer dans la réalisation de protège slip  » fins ». Avant, j’ai collecté quelques infos sur des blogs de couture. Vos créations semblent assez peu épaisses ( et très simples), pouvez-vous me dire le nombre de tissus utilisés ?
    Merci et à bientôt
    Angel

    • 4

      Coccinelle écolo said,

      Très bonne question! Je me suis rendue compte après coup que j’aurais dû faire un joli tutoriel mais il était trop tard. Je vais essayer d’y penser lorsque j’en ferai une nouvelle.

      J’ai découpé 3 tissus différents en forme de serviette, soit le tissus polar (orange), le tissus en contact avec le corps (rayé) et un tissus caché. Le polar est pour l’imperméabilité. Pour ce qui est du tissus du dessus j’ai tout simplement utilisé un vieux t-shirt en jersey de coton. Pour le tissus caché, j’ai utilisé du coton tissé pour plus de tenue mais ça pourrait probablement être n’importe quoi d’absorbant. Pour ce que est de la couche absorbante, j’ai utilisé 4 couches de jersey de coton découpés en forme de rectangles. Le nombre de couches peut être diminué si vous voulez coudre un protège-slip. Mon design est un peu compliqué mai j’ai fait tout ça dans le bus de réduire l’effet encombrant d’avoir la couche absorbante sur toute la surface alors je pense que ça pourrait vous intéresser. Par contre, je pense que pour un protège-slip très mince, c’est inutile. J’aurais pu coudre les 4 épaisseurs absorbante directement sur la couche du dessus aussi, mais je voulais éviter d’avoir des coutures inconfortables. Par contre, il ne faudrait pas les coudre sur la couche imperméable. Je n’ai pas essayé mais mon intuition me dit que ce n’est pas une bonne idée. Donc cela va comme suit :

      1. Couche de polar avec attaches à nouées cousues dessus.
      2. Couche invisible avec couches absorbantes cousues dessus.
      3. Couche du dessus.

      Il est important de tester l’absorption des tissus avant de commencer. Au début je voulais utiliser un coton ouaté pour la couche du dessus, mais je me suis rendue compte qu’il n’était pas absorbant. Il faut aussi s’assurer que la couche invisible est attrapée par la couture sur tout le périmètre. J’ai dû recoudre ma 2e serviette à cause de cette erreur.

      J’espère que cela vous sera utile et pas trop incompréhensible.

      • 5

        Angel said,

        Bonjour, merci pour votre réponse détaillée et compréhensible. Et, je me questionnais aussi surtout sur le tissu absorbant, Du coup, vous avez répondu à toutes mes questions.Je vais me lancer !
        Bonne journée
        Angel

  3. 6

    ssayan said,

    Bonjour Coccinelle,
    Est ce que je pourrais essayer tes serviettes maison ? Peut on se joindre par mail ? Merci à toi.

  4. 8

    Noëllie said,

    Bonjour. J’ai moi-même fait mes propres shl et protège-slips il y a quelques années, et j’en suis assez satisfaite mais… Ils glissent ! J’ai fait à ailettes avec des pressions. J’ai pensé que je pourrais peut-être essayer la forme plus classique attachée par des rubans, et après quelques recherches je vois que vous avez eu la même idée ! Du coup je voulais savoir si les vôtres tiennent bien grâce à ce système ? C’est pas hyper confortable quand ça glisse derrière les fesses !!! Merci !

    • 9

      Coccinelle écolo said,

      Celles que j’ai faites ne glissent pas trop, juste un tout petit peu. Je dirais que ça dépends grandement du tissus qui est en contact avec les sous-vêtements. Le tissus en contact pour les miennes est du polar mais si vous utilisez du PUL, ca risque de glisser bien plus. Il y a aussi la forme, au lieu de les faire rectangulaire, je les ai faites en sablier pour aider à ce qu’elles restent en place. Théoriquement, vous pourriez obtenir le même résultat avec des boutons-pression qu’avec des rubans. Il suffit d’ajuster les boutons-pression pour qu’ils soient aussi serrés que le serait les rubans attachés. En terminant, j’ajouterais que je n’ai jamais vu de serviette qui glissait vraiment trop dans toutes celles qui sont dans mes bancs d’essai et celles que j’ai faites moi-même. Peu importe le tissu ou la forme ou le mode d’attache.


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :