Guide des plastiques partie 5 – Le PVC

Le deuxième plastique dont je veux vous parler plus en profondeur est le polychlorure de vinyle (communément appelé vinyle) ou PVC de l’anglais polyvinyl chloride. Il s’agit du type numéro 3.

PVC

Il a été prouvé par plusieurs études que le PVC dégage des phtalates. Voici le résumé d’une étude en anglais :

Phthalates are used as plasticizers in PVC plastics. As the phthalate plasticizers are not chemically bound to PVC, they can leach, migrate or evaporate into indoor air and atmosphere, foodstuff, other materials, etc. Humans are exposed through ingestion, inhalation, and dermal exposure during their whole lifetime, including intrauterine development.

Some phthalates are reproductive and developmental toxicants in animals and suspected endocrine disruptors in humans. Exposure assessment via modelling ambient data give hints that the exposure of children to phthalates exceeds that in adults. Current human biomonitoring data prove that the tolerable intake of children is exceeded to a considerable degree, in some instances up to 20-fold. Very high exposures to phthalates can occur via medical treatment, i.e. via use of medical devices containing DEHP or medicaments containing DBP phthalate in their coating.

En résumé, les sources de contamination par des phtalates sont nombreuses dont l’ingestion, l’inhalation, et le contact avec la peau. Ils peuvent également très facilement contaminer le foetus par l’intermédiaire de la mère. Il est aussi mention que certains phtalates sont soupçonnés d’être perturbateurs endocriniens chez les humains alors qu’ils causent définitivement des problèmes de reproduction et de développement ches les animaux. Autre point important, les enfants sont plus à risques que les adultes puisqu’ils sont en contact plus direct (ils portent leurs jouets en plastique à leur bouche) et qu’ils ont un plus faible poids que les adultes, et donc, les doses journalières en μg/kg de poids corporel/jour sont plus élevées chez les enfants. Ces doses peuvent dépasser jusqu’à 20 fois les normes jugées tolérables.

Eh oui, il peut y avoir des phtalates dans l’air que vous respirez. Plus particulièrement si vous possédez un rideau de douche en PVC. Si vous avez déjà remarqué l’odeur d’un rideau de douche en plastique neuf, vous connaissez maintenant le genre d’odeur que vous ne voulez pas voir entrer dans votre maison. Effectivement, l’odeur dégagée par tout produit de consommation courante est un très bon indicateur de sa toxicité. Il s’agit plus souvent qu’autrement de composés organiques volatils ou COV une substance cancérigène.

Après avoir lu ça, vous ne serez pas étonnez que de plus en plus de fabricants de jouet annoncent leur jouets comme étant « Sans PVC » ou « Sans phtalates » même s’ils ne sont pas faits en plastique! Personnellement je crois que c’est une bonne chose que l’industrie des jouets (et autres produits pour bébés) est maintenant au fait de la toxicité du PVC. Mais il s’agit seulement pour l’instant que de l’auto-réglementation, aucune loi ou contrôle n’est exercé par quelques instances que ce soit. D’ailleurs le PVC est un plastique qui est parfaitement sécuritaire selon Santé Canada pour entrer en contact avec la nourriture!

Ce qui m’amène à mes trouvailles en PVC. La première fois que j’ai fait le tour de tous les produits en plastique dans mon garde-manger et dans mon réfrigérateur, je n’ai rien trouvé en PVC. Je n’étais pas trop mécontente! Par contre, j’avais oublié de regarder dans mon armoire à épices… le jackpot comme on dit!

Photo à venir

Comme tous les contenants d’épices en plastique que j’ai achetés sont de la même marque, ne soyons pas trop étonnés de voir qu’ils sont tous faits en PVC. Le seul contenants à épices que je possède autre que ce que vous voyez sur la photo est un pot en vitre de poivre noir en grain. Je suis quand même contente de savoir que de nos jours, il existe encore des pots d’épices en vitre. Par contre, ce que j’aimerais encore mieux, et pas seulement pour les épices, se serait d’avoir la possibilité d’acheter en vrac! J’aurais enfin des épices fraîches! C’est qu’on en consomme pas tant que ça et finalement on se retrouve avec des contenants achetés il y a deux ans!

Enfin bref, je vais revenir sur le vrac dans un prochain article et j’espère que vous ne verrez plus jamais le PVC de la même manière!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :