Guide des plastiques partie 3 – Le polyéthylène téréphtalate

Comme vous pouvez voir dans mon billet précédent, le polyéthylène téréphtalate est le plastique qui a comme code le numéro 1.

PETE

Ce type de plastique est à éviter, puisqu’en 2006, une étude a conclu qu’il libérait du trioxyde d’antimoine dans l’eau.

Si vous ne connaissez pas ce qu’est l’antimoine, sachez que c’est un élément très proche de l’arsenic et je vous encourage fortement à lire cet article.

On parle donc ici de libération à température de la pièce dans un liquide tout même assez inerte et neutre. Imaginez si en plus on le chauffe. Aussi, je ne sais pas pour le trioxyde d’antimoine, mais la libération de bisphénol A est augmentée par des aliments gras ou acide.

Si vous regardez dans votre frigo ou votre garde-manger, il y a de forte chance que vous trouviez des contenants en PETE ou PET assez facilement. J’ai fait l’exercice et voici le résultat :

 

Contenants en PETE

Le jus de citron et la sauce-ketchup sont sûrement assez acide et l’huile d’olive, le beurre d’arachide et la vinaigrette sont très certainement gras! Alors on se croise les doigts pour que ça n’augmente pas la libération de produits toxiques dans le PETE.

  1. L’huile d’olive est facile à trouver en contenant de verre.
  2. Par contre, pour le beurre d’arachide, je n’ai pas fait d’investigation, mais il semble que le fait que le beurre d’arachide soit biologique ne garantisse en rien l’absence de produits chimiques dans le contenant. Si jamais je trouve un contenant de beurre d’arachide en verre ou en plastique autre que PETE, je vous le ferez savoir, pour l’instant, je n’en connais pas. 
  3. Je ne pense pas que la sauce aux tomates se vende en contenant de verre.
  4. Pour ce qui est du jus de citron, ce n’est pas trop difficile de trouver des citrons frais, alors le problème ne se pose pas. 
  5. Quant à la vinaigrette, eh bien, ça doit bien faire un an qu’elle est là, alors on peut très certainement s’en passer. 
  6. Les kiwis, eux, sont très peu en contact avec le plastique comparé à du liquide et en plus on ne mange pas la pelure. Mais je trouve quand même dommage qu’aucune épicerie proche de chez moi n’offre de fruits biologiques en vrac.
  7. Pour la vanille, je trouve ça vraiment plate parce que quand je l’ai achetée, j’ai fait attention pour choisir de la vraie vanille et non de la vanille synthétique. Je n’ai aucune idée si ça se vend en contenant de verre ou pas.

Si vous faite effectivement cet exercice, vous constaterez assez vite que beaucoup de contenants, mais surtout beaucoup d’emballage de plastique ne sont tout simplement pas identifiés. J’ai donc aussi fait l’exercice de contacter toutes les compagnies pour lesquelles j’ai trouvé des produits qui contiennent du plastique non identifié. Pour l’instant, seulement deux produits se sont avérés être dans des contenants de PETE, mais je n’ai pas encore reçu toutes les réponses que j’ai envoyées et je me suis aussi heurtée à un petit problème. Plusieurs compagnies m’ont répondu que leur contenant était fait en polyéthylène, ce qui ne veut rien dire étant donné que ça peut être du polyéthylène téréphtalate (numéro 1), du polyéthylène haute densité (numéro 2) ou du polyéthylène basse densité (numéro 4). Je dois donc les recontacter et je vous ferai part de mes résultats très bientôt.

Pour ce qui est des produits en polyéthylène téréphtalate que j’ai trouvés dans ma salle de bain, ce sera pour une prochaine fois puisque mon appareil photo n’a plus de pile.

En terminant, voici un article intéressant concernant le PETE qui nous donne le goût de déménager au Japon!

Publicités

6 Réponses so far »

  1. 1

    hello coccinelle, ici nadine, french green.

    mes compliments sur ce sujet…tres utile.

    malheureusement mon francais manque de fluidite, je t’ai trouvee sur le site de beth terry,fake plastic fish, et suis enchantee par ta presentation.
    en cas ou tu desirerai une traduction anglaise je ferai la version.

    je n’ ai plus mon blog greenadine, et j’ ai l’intention de faire un guest blog aussi.
    please contact me, nadine sellers

  2. 3

    Fanny said,

    Je fais suite à votre article car je ne pense pas que le PET soit à éviter.
    Ci-dessous un lien qui montre que ces études ne sont pas fiables:
    http://www.journaldelenvironnement.net/fr/document/detail.asp?id=103&idThema=5&idSousThema=26&type=JDE&ctx=9

    Si vous regardez d’autres articles sur ce sujet, vous remarquerez que cette étude a largement été contestée.
    Le PET est un plastique très utilisé, notamment pour le contact alimentaire. Pensez-vous réellement que les sociétés le commercialisant continuerais de le faire si cette étude était fondée ?

    Voilà, je pense qu’une réctification de votre article s’impose, ou au moins le minimum serait de faire part des articles montrant que cette étude a été déclarée non fiable.

    • 4

      Coccinelle said,

      Merci pour votre commentaire!

      Je me suis inscrite et j’ai lu votre document. Par contre, je ne vois aucune preuve tangible de l’innocuité du PETE. Désolée mais je suis sceptique face à tous les lobby et compagnies de plastique qui font des profits énormes et qui ne veulent pas perdre de marché.

      Aussi, je veux vous laisser savoir que je pense que tous les plastiques en général sont à éviter. Pour des raisons de santé mais surtout pour des raisons environnementales. Maintenant je suis lucide et je sais très bien que c’est impossible dans la pratique de tous les éviter. Donc, j’essaie de me limiter à ceux qui sont « supposés » être plus sécuritaires. Par contre, il n’existe, à l’heure actuelle, aucune preuve de leur innocuité.

      Pensez-vous réellement que les sociétés le commercialisant continuerais de le faire si cette étude était fondée ?

      Si vous voulez savoir mon point de vue à se sujet, c’est très facile! Je ne fais AUCUNEMENT confiance à Santé Canada. Pour toutes sortes de raisons.
      Mais si on se limite au plastique, c’est bien connu que plusieurs types de plastique libèrent des xénoestrogènes qui ne sont pas bons ni pour nous, ni pour l’environnement. Il y a aussi le bisphenol A, qui a fait l’objet de beaucoup d’études récentes, et dont Santé Canada a même reconnu le danger pour les foetus et les jeunes enfants. Mon avis à ce sujet est que tout le monde devrait éviter les BPA! On en mourra bien sûr pas, mais pourquoi s’exposer à une source de polluant qu’on peut éviter??? C’est là même chose avec le PVC, il y a un nombre très élevé d’études qui prouvent que c’est dangereux pour les enfants de machouiller du PVC, et on en retrouve encore dans notre garde-manger! Je trouve ça complètement ahurissant.

      Pour ce qui est du PETE en particulier, qui, je vous le rappelle, est clairement étiqueté « à usage unique » par Santé Canada, peut-être avez-vous raison, et qu’il est totalement inoffensif. Mais pourquoi j’en prendrais la chance si je peux l’éviter? Peut-être qu’en tentant de l’éviter, je m’expose à un plastique plus dangereux que lui (2, 4, 5), mais comment savoir? Je dois en prendre la chance!

      Mon article avait pour but de rendre compte de mes recherches personnelles et je n’ai pas cherché à le biaiser d’aucune façon. je suis seulement tombée sur plein d’articles qui disaient que le PETE était à évité :

      http://www.cancer.ca/canada-wide/prevention/specific%20environmental%20contaminants/phthalates/other%20possible%20sources%20of%20phthalates.aspx?sc_lang=fr-ca

      http://www.inise.ca/index.php?option=com_content&view=article&id=62:guide-pratique-sur-les-plastiques&catid=56:plastiques&Itemid=111

      http://vieenvert.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=370

      J’ai donc investigué pour remonter à la source du problème et je suis tombée sur cette étude. Voilà c’est tout. Je n’ai peut-être pas regardé à la bonne place, mais je n’ai trouvé aucun article qui semblait contredire ou porter à controverse cette étude.

      Je ne crois pas que je vais modifier mon article étant donné qu’il est plutôt malcommode de mettre dans un article un lien qui demande de s’inscrire pour être lu, par contre, je vais bien sûr laisser votre lien dans votre commentaire!

      En espérant que vous comprenez mieux mon point de vue.

  3. 5

    je crois qu’il est temps d’ abbreger les discours plastique.
    NON au PLASTIC. un point c’ est tout…
    tout comme la phrase « say no to drugs » a apporte de la lumiere au sujet la..eh bien il est grand temps de populariser quelque dicton anglais/francais. surtout aux USA.

    send suggestions to coccinelle. it’s a contest/concours de conscience pour notre sante et celle de la planete, qui va gagner? non, je n’ offre rien, sauf la satisfaction du bien commun.

    les mots sont gratuits, les idees sont valables.

    je jette mes choses plastiques et ne me sers que du verre. surtout je n’achete plus que des produits emballes en verre ou papier/carton.

    • 6

      Coccinelle said,

      Tout à fait d’accord!

      Moins il y aura de plastique, mieux la terre se portera, ainsi que tous ses habitants!


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :